AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le coucher de Soleil [privée Hajime]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grass Mate
Touche à tout
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 03/10/2014
Age : 20
Localisation : Sur les routes d'Equestria

MessageSujet: Le coucher de Soleil [privée Hajime]   Lun 27 Oct - 20:51

Canterlot, la grande ville, ces familles de riche, le pouvoir royal, les grandes société et leurs dirigeant, tout ce trouvait a canterlot, et je ne pouvais pas me permettre de passer plus d'un mois pour rejoindre Saddle Arabian pour du tissus particulier qu'on ne trouve que la-bas... Ou a Canterlot, car la mode actuelle était sur ce tissus, et si je voulais en profité, il me le fallait maintenant sinon je passerais les prochains mois a lutter pour manger un morceau de pain.

Mais maintenant, je fouinais dans les poubelles, ces grand magasins de Canterlot jettent vraiment toute la nourriture non présentable, pour donner une impression de Chic aux habitants de cette ville... Pfff les snobs.
Je récupéra de la salade, du pain et un peut de charcuterie, tout ça me ferais un bon gros sandwich.

<< HEY !! TOI LA !!! Sort de cette poubelle>>

Merde, je ne pouvais me dire que ça, un garde de sécurité du magasin, ils surveillent les poubelles pour empêcher les clochards de ce servir et vivre, les fachos ! Heureusement pour moi ils font mal leurs boulots tant que la nuit n'est pas tomber, mais je devais me casser de la, et vite.
Je remplie ma besace de mes trouvaille pour le sandwich et attrapa tous ce qui me passait sous le sabot de consommable, sachet de bonbons abîmer, pack de farine percé a un endroit, viennoiserie légèrement dessécher, cookie trop dur pour les dents trop fragile des riche de cette ville et j'en passe, je prenais le maximum et sauta hors de la benne.

Je galopais sur une centaine de mètres avant de regarder par dessus mon épaule, il ne m'avait pas suivie, tant mieux, je reprenais une allure plus tranquille, et passant devant une poubelle de rue j'attrapais le journal pour voir les nouvelles de ce monde... Comme ci ça allait me le rendre plus appréciable, j'aime pas cette ville, j'y passe que pour acheter de la matière première qui ce trouve être bien trop loin pour y aller a pied.

J'arrivais a ma roulotte, elle était dissimulé dans un parc, enfin dissimulé est un grand mot, mais le parc est pas très fréquenté, et ça situation est magnifique, juste sur un rempart de la ville, ça vue était magnifique, au bord du parc, on se croirait sur une falaise, sauf qu'en bas, il y avait la ville, mais pour le moment, je triait ce que j'avais eut dans ma roulotte...

<<DONG-DONG-.....-DONG-DONG>>

Ça sonnait au loin, voila, déjà 21H30, j'avais pris mon temps pour ranger mes affaires, j'attrapais mon sandwich qui était près, et le journal, puis avança dans le parc, pour rejoindre le bord de l'ancien rempart, le coucher d'un soleil d'été, c'était magnifique, le ciel oranger, j'adorais.

Je croqua un morceau puis le mastiqua lentement en ouvrant le journal : "Blablabla économie qui va mal pour les petites villes alors que les gros en haut de leurs Building se remplissent encore plus les poche...Blablabla augmentation des prix des aliments... Tiens ? Plusieurs meurtres affreux de SDF dans Canterlot..."
Je lisait l'article plus en détail, des meurtres a répétition dans la capitale, la garde Royal qui n'a toujours pas de suspect, d'après les détails ils étaient tuer a coup de batte de Baseball.... C'était ignoble !

J'étais plongé dans l'article, soudain un sabot ce posa sur mon épaule, je pris peur et me retourna en m'éloignant un peu... Une patrouille de la Garde Royal !

<<Jeune Homme, il ce fait tard, nous vous invitons a rentrez chez vous, ou dans l'un des centres d'hébergement de sans abris mis a disposition si cela est votre situation, il y a un assassin qui rode.>>

<<Euh...Merci M'sieur>>


J'avais pas l'habitude de remercier quelconque forme d'autorité, mais au moins ils faisaient quelque chose pour les pauvres Sans-Abris... L'assassin devait être dégoutté de voir ses SDF hors de sa porté meurtrière...
La patrouille repartie sur son chemin, me laissant ici, tranquille, je regardais en bas, les quartiers de la ville s'allumèrent les un après les autres, puis ce fut le tours du parc, je rentra dans ma roulotte et ferma ma porte, tira les petit rideau et me mit au lit... Mais je dormais que d'un œil... A cause de cette Assassin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hajime
Administratrice
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 25

MessageSujet: Re: Le coucher de Soleil [privée Hajime]   Mar 28 Oct - 23:04

Depuis quelques temps, le terrain de chasse du jeune pégase au pelage immaculé s'était élargit. Alors qu'il ne sévissait qu'à Canterlot, il commençait à s'étendre aux autres villes et songeait même à partir à Las Pégasus. Au moins là bas il était sur de pouvoir chasser.
Effectivement, depuis quelques temps les autorités avaient enfin commencé à bouger. Quelques centres d'accueil avaient été installés et les SDF s'y réfugiaient. Il avait bien songé à s'infiltrer, se faisant passer pour l'un d'eux mais décidément ces poneys puaient bien trop pour lui, ça lui donnait envie de vomir rien que d'y penser. Cotoyer ces...choses était bien trop insurmontable pour le magnifique pégase. Non, il préférait largement chasser dans la rue. En plus, c'était bien plus amusant ! Il pouvait chanter, leur courir après, les torturer de longues heures avec toute la place qu'il voulait et surtout fuir facilement.

Le soir commençait doucement à arriver, le poney était allongé dans sa baignoire, lisant un livre paresseusement, prenant garde à ne pas le faire tomber dans l'eau. Cela serait fâcheux si son précieux bouquin se retrouvait trempé. Il ne savait pas encore quoi faire ce soir. Allait-il chasser? La garde royale pullulait dans les rues et c'était vraiment très très risqué de faire ça.
Hajime ferma son livre et le posa sur une petite étagère. Il se nettoya avec beaucoup de soin, faisant attention à ses magnifiques ailes qui étaient plutôt délicates avant de sortir de l'eau et se sécher.
Après un court dîner, il ne mangeait pas beaucoup, le poney sortit de chez lui. Il ne pouvait pas se permettre de se promener avec sa batte et n'avait donc emporté aucune arme. De toute façon, si jamais il avait besoin de tuer, ses sabots suffiraient. Il avait éclaté plus d'un crâne avec ça.

Déployant ses grandes ailes blanches, il s'envola alors, passant par une fenêtre pour rejoindre Canterlot. Ce soir, il ne partait pas en chasse mais plutôt en mission de reconnaissance. Il allait profiter de son air innocent et juvénile pour en savoir plus en interrogeant les gardes. Après tout, le jeune tueur n'avait que seize ans et avait un petit air mignon et innocent dont il pouvait clairement abuser.

Il vola en silence jusqu'à Canterlot, il n'avait pas oublié de s'habiller, mettant une cape sur son dos, trouée au niveau du dos pour laisser passer ses ailes. Cela lui servait à cacher sa Cutie Mark. Même si ceux qui l'avaient vue étaient morts, il préférait faire attention, la Cutie Mark étant comme une carte d'identité étant donné que chaque poney en avait une différente en fonction de son talent.

Le jeune tueur se posa alors délicatement sur le sol, repliant ses ailes, et balaya la rue de ses grands yeux verts. Comme c'était à prévoir, il se fit aborder par un garde qui lui demanda ce qu'il faisait là. Le poney lui répondit en bégayant comme s'il avait peur qu'il cherchait son grand frère, donnant une description et inventant une histoire bidon comme quoi son frère était parti faire des courses à Canterlot mais n'était pas rentré et qu'il pensait qu'il était sans doute en train de traîner dans un bar ou en train de "faire de la gym" avec une jument.
Lorsque le garde le laissa enfin partir, lui recommandant d'être prudent et de surtout être rentré avant qu'il ne soit trop tard, le poney reprit son exploration.

Le temps passait lentement mais tout à coup, les lumières de la ville s'allumèrent, prouvant que la nuit était à présent totalement tombée.
Hajime regarda le ciel, la nuit était absolument magnifique, le ciel étoilé et la lune lui rappelaient de bons souvenirs qu'il avait eu un an auparavant, avant qu'il parte pour Ponyville. Il secoua la tête pour chasser ce genre de pensées de son esprit avant de regarder ou sa balade l'avait mené. Il n'avait pas spécialement fait attention ou il allait.

Hajime était à présent dans un parc, près d'une roulotte. Bizarre, ce n'était pas là hier. Il décida alors de voir ce que cela contenait. Peut-être pouvait-il trouver quelques trucs intéressants à l'intérieur? Du tabac? De la drogue? Ou même de l'argent? Il se dressa sur ses pattes arrières et donna quelques petits coups de sabots, parlant d'une petite voix. Il devait vérifier si elle était occupée ou si son propriétaire était allé faire un tour.


- Excusez moi...je...je cherche mon grand frère je l'ai perdu...je sais pas quoi faire !

Hajime se recula, baissant les oreilles et la tête comme s'il était intimidé, jetant un regard timide à la porte. Il préparait simplement sa petite comédie pour passer pour un gentil petit poney craintif. Il ne voulait pas montrer qui il était vraiment, il n'était pas stupide, loin de là. Le seul à vraiment savoir qui il était, était son fameux grand frère. Mais ce dernier était en fuite, Hajime l'avait dénoncé aux autorités en faisant passer ce dernier pour un dangereux psychopathe et un pervers. Après tout, ce connard n'avait que ce qu'il méritait. Il ne lui avait pas obéit comme il aurait dû, il avait tué quelqu'un bêtement devant des témoins au risque de les faire emprisonner tous les deux. Quel abruti ! Il ne méritait qu'une chose, crever en prison après avoir été humilié de toutes les façons possibles par d'autres détenus. C'était toutefois le point de vue de Hajime.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grass Mate
Touche à tout
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 03/10/2014
Age : 20
Localisation : Sur les routes d'Equestria

MessageSujet: Re: Le coucher de Soleil [privée Hajime]   Ven 31 Oct - 20:15

Je dormais tranquillement, la nuit était calme et paisible, un assassin rodait peut être, mais ce n'étais pas cette nuit et ça me rassurais un peu...

<<toc-toc..>>

Ce léger bruit me réveilla doucement, puis des parole, un truc que quelqu'un disait doucement a l'exterieur... J'avais rien compris, je me tourna sur le coter pour voir l'heure, minuit et demi... Qui dérange les gens a cette heure ? La garde ? Bref allons voir.

Je sortis de mon lit, j'étais encore a moitié endormis et ouvris la porte, un jeune pégase se trouvais la... Blanc a la crinière bleu avec une cape... Je me passa un sabot dans la crinière pour me recoiffer un peu... Mes cheveux était dans un état pas possible, je pourrais profiter de la ville pour me faire une toilette...

Je regardais le jeune pegase devant moi, il avait peur, ou un truc du genre, je cherchait pas trop a comprendre et lui demanda simplement :

<<Excuse moi, j'ai pas entendu ce que tu m'a dit, tu peux répéter s'il te plait ?>>


Je levais les yeux au ciel... Il faisait beau, les étoiles, la lune, mais la lueur des feux de la ville gâchait tous, dommage... Je trouvais ça dommage, au moins au milieux de nul part, je pouvais admirer simplement le ciel la nuit.

Je me tenais face a lui, j'attendais ça réponse, et j'espérais qu'il était gentils... Bon a première vu il a l'air gentil, mais comme on dit : l'habit ne fait pas le moine, lui donnait cet aire d'ange, et moi je donnait surtout l'impression d'un clodos pas nettoyer et totalement décoiffé... Mais fallait me  comprendre, j'étais arriver tard dans l'apres-midi et je n'avait eut le temps de prendre bien soin de moi, j'attendais que le lever du jour pour installer une petite douche et me nettoyer avant d'aller acheter mon tissu... Cool journée en approche en gros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hajime
Administratrice
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 25

MessageSujet: Re: Le coucher de Soleil [privée Hajime]   Ven 31 Oct - 23:24

Hajime dressa les oreilles alors qu'il entendait du bruit venant de la roulotte. Il les replaqua en arrière immédiatement pour conserver son petit faux air effrayé. Il se posait toutefois pas mal de question. Qui habitait là dedans? Un clodo? Un simple voyageur? Un marchand? Il n'allait pas tarder à le savoir. Le coeur du jeune étalon s'affolait dans sa poitrine, sa respiration se fit plus rapide, il avait peur tout simplement. Si jamais il s'agissait d'un drogué dangereux? Et si jamais ils étaient plusieurs? Il était désarmé. Hajime était lâche et peureux, n'attaquant que les faibles. Cependant, il reprit vite le contrôle de ses émotions. Quoiqu'il se passe, il pouvait toujours fuir, après tout la garde rodait dehors et il aurait vite fait de les attirer en criant si jamais cela tournait mal. C'était un peu normal qu'il soit craintif. Cette roulotte et son/ses occupant(s) étaient quelque chose de nouveau, quelque chose qu'il n'avait jamais vu, ici à Canterlot et qui bouleversait son paysage habituel.

La porte de la roulotte s'ouvrit et un poney apparut dans l'encadrement. Son pelage oscillait entre le gris et le blanc, paraissant poussiéreux comparé au pelage immaculé du jeune pégase. Sa crinière était dans un état pas possible, verte et mal coiffée. D'ailleurs, le poney tenta de se recoiffer avec sa patte. Il ressemblait un peu à un clochard, Hajime put alors se détendre un peu mais continua de feindre la timidité et la crainte pour mieux berner cet inconnu. Mais dans sa tête, tout allait à cent à l'heure. Il réfléchissait à ce qu'il pouvait bien faire. L'attaquer? C'était risqué, très risqué avec la garde qui traînait dans le coin. En plus, il n'était pas armé et il n'avait pas l'air aussi misérable que les clochards qu'il avait pour habitude de chasser qui étaient souvent tellement ivres qu'ils pouvaient à peine galoper droit. A moins de l'entraîner hors de la ville, l'attaquer était une option à ne pas prendre.

Le poney le tira de ses pensées en lui demandant de répéter ce qu'il avait dit, prétextant ne pas avoir correctement entendu. Hajime gratta timidement le sol avec son sabot, baissant la tête et levant les yeux pour le regarder, se recroquevillant un peu.


- Euh...je...Je suis vraiment désolé monsieur de vous déranger aussi tard mais...mon frère...il est parti et je suis tout seul...je le cherche. Est ce que...vous ne l'auriez pas vu s'il vous plait? C'est un pégase tout blanc comme moi et...enfin...sa crinière est noire et bleue...ses yeux sont rouges et sa Cutie Mark représente...une loupe dorée... Je sais qu'il aime...beaucoup boire et...trouver des filles mais il n'est pas encore rentré et j'ai très peur qu'il lui soit arrivé quelque chose ! Je ne peux pas rentrer à la maison sans lui...aidez-moi s'il vous plait !

Hajime lui jeta un petit regard larmoyant. Il disait cependant la vérité concernant le physique de son frère mais il se doutait que ce dernier n'était plus à Canterlot depuis très longtemps. Il n'était pas idiot au point de retourner là ou tout le monde le cherchait, Hajime y compris mais pour le tuer.

Le jeune pégase jeta un petit regard rapide à la roulotte pour essayer de voir s'il trouvait des choses intéressantes à piquer. Après tout, ce poney ressemblait à un clochard et parfois les clochards avaient des objets plutôt intéressants. Bien entendu, Hajime pouvait aussi simplement demander mais comme il était mineur et que ça se voyait, il savait que s'il demandait de l'alcool, de la drogue ou même une cigarette, il perdrait directement sa couverture de petit pégase pur et innocent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grass Mate
Touche à tout
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 03/10/2014
Age : 20
Localisation : Sur les routes d'Equestria

MessageSujet: Re: Le coucher de Soleil [privée Hajime]   Dim 2 Nov - 11:24

Je venais de sortir de ma roulotte et lui avais demander de répéter, ce jeune pégase était marrant, tout timide et tout recroquevillé sur lui même. Il commencer a bredouiller quelque chose puis s'excusa avant de m'expliquer la situation, il cherche son frère.

Je m'apprêtais a lui demander une description quand il me la fit... Pégase blanc a la crinière noir, au yeux rouges et bleu et la cutie mark d'une loupe d'or ou dorée... Ça ne me disait rien du tout, mais le pauvre pégase avait l'air apeurer, je peux pas le laisser comme ça .

<<Si tu veux je veux bien t'aider a le chercher ?>>


C'est la moindre des proposition que je peux faire, âpres tous je suis pas presser et je pourrais rester un peu de temps en plus dans la ville.

J'attendais même pas sa réponse que je rentrais pour commençer a préparer une lanterne et mettre mon chapeau de paille. J'ouvris un tiroir dans lequel une petite boite ce trouvait : une boite de bonbon, j'en mis une petite poignet dans une sorte de bourse ou ce trouvais quelque pièces que je mis autour du cou en plus de mon collier.

Lorsque je ressorti il était toujours la, je lui tendi mon petit sachet avec mes bonbon pour le dérider et lui donner confiance, lui souriant je lui dit simplement :

<<Prend en un>>


Je l'observais toujours donnant un regard sympathique attendant sa réponse .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hajime
Administratrice
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 25

MessageSujet: Re: Le coucher de Soleil [privée Hajime]   Dim 2 Nov - 20:28

Le poney terrestre semblait plutôt gentil et bienveillant chose que Hajime n'était absolument pas capable de comprendre. Pour lui, soit ça cachait quelque chose, soit il s'agissait de stupidité. Comme le jeune poney était toujours seul et ce depuis qu'il avait tué ses parents de sang froid, il n'avait pas appris à faire la différence entre ami et ennemi. A ses yeux, tout autre être vivant était considéré comme une menace potentielle, il fallait se méfier de tout le monde même de ceux qui paraissaient plus faibles que les autres. Surtout ceux-là d'ailleurs.

Le poney proposa alors à Hajime de l'aider à chercher son frère. Hajime leva la tête et sourit, se redressant un peu. Il se doutait bien que cette recherche ne mènerait à rien mais au moins il allait pouvoir observer et surtout établir un plan dans sa petite tête de pégase. Il ne savait pas encore si il allait tuer ou pas ce poney. Vadrouiller en sa présence lui permettrait sans nul doute de repérer les camps de SDF pour le lendemain sans avoir à se soucier des gardes.

Alors qu'il allait répondre, le poney retourna dans sa roulotte. Hajime ne voyait pas bien ce que le poney faisait mais dressa les oreilles, attentif au bruit. Il l'entendait fouiller ici et là, peut-être cherchait-il quelque chose? Un couteau? Une barre en fer? Hajime était sur ses gardes et était prêt à s'envoler à la moindre menace. Cependant le poney revint avec simplement une lanterne, un chapeau sur sa tête et une sorte de petite bourse autour du cou. Il lui proposa d'ailleurs quelques bonbons. Hajime était un peu méfiant. Allait-il le droguer ou l'endormir pour ensuite lui faire du mal? Il n'avait pas l'air méchant mais c'était justement ce qui faisait douter le poney. Cependant, cela serait étrange s'il refusait. Il ne voulait pas que le poney se méfie de lui.

Hajime ne savait pas trop quoi faire. Au pire, si jamais il se sentait mal, il pourrait toujours essayer de s'envoler pour se mettre en hauteur même s'il n'était pas sur que cela fonctionnerait. Et puis, peut-être qu'il s'agissait-là d'innocents bonbons?

Timidement, il en prit et les mit dans sa bouche, mâchant avec prudence avant de les avaler. Il fit alors mine d'être totalement détendu, ne montrant plus le moindre signe de méfiance.


- Merci beaucoup monsieur ! Pour les bonbons et pour votre aide. Je m'excuse encore du dérangement, j'espère qu'il n'est pas allé trop loin. Depuis que nos parents sont décédés il doit s'occuper de moi tout seul et... je crois qu'il commence à saturer un peu du coup il fait pas mal de bêtises.

Le jeune poney regarda les alentours. Par ou commencer son repérage? Il ne savait pas trop.

- Peut-être qu'on pourra le trouver dans un bar...il boit beaucoup. J'ai voulu aller voir mais je suis encore mineur ils ne me laissent pas entrer. Ou alors...je l'ai déjà trouvé une fois...dans une petite ruelle. Il avait trop bu et il s'était réfugié là...je ne sais pas par ou commencer...

Hajime secoua alors la tête, il avait oublié quelque chose d'important : se présenter afin que l'autre poney en fasse de même.

- Je...je suis désolé ! J'ai oublié de vous donner mon nom ! J'étais si inquiet pour mon frère que j'en ai oublié la politesse ! Je m'appelle Hajime...et j'ai seize ans. J'habite ici avec mon grand frère, Snow...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grass Mate
Touche à tout
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 03/10/2014
Age : 20
Localisation : Sur les routes d'Equestria

MessageSujet: Re: Le coucher de Soleil [privée Hajime]   Lun 3 Nov - 18:51

Le jeune pégase en face de moi venait de prendre un bonbon et commençait a le mastiqué lentement, se détendit, me remercia, et s'excusant a nouveau, un gamin tout a fait sympa et poli, rare dans cette ville...

Il m'expliqua la situation, que depuis le décès de ses parents c'était son frère qui s'occupait de lui, je comprenais en partie, mon père étant décédé dans mon enfance, cela me la rappela même et je faillie lâcher des larmes, mais je me ressaisis bien vite pour éviter de pleurer, et je continua l'écoute, et son frère était saturer, bien étonnant si ce jeune pégase est gentils comme ça, ça devrait être de la tarte pourtant ?

Puis il se mit a regarder partout et me donner une série de lieu ou l'on pourrais le trouver : Bar et ruelle, c'était les deux seul endroit ou il pensa... Mais j'avais d'autre idée, des fois il ce trouve des bordel, et comme il m'avait dit au début qu'il aimait trouver des filles, je me disait qu'une bourse assez pleine pouvait combler tous les problème.

Je réfléchissais a comment faire mes recherche quand il se présenta : Hajime et son frère Snow, je ne pouvait que faire de même.

<<Enchanté Hajime, je me présente : Grass Mate, mais tu peux m'appeler Grass... Ou Mate, a toi de voir ce qui te plait le plus>>


Machinalement je tendis le sabot, comme pour le serrer ou faire un Bro-hoof, tous en pensant a la situation, comment faire pour retrouver son frère ?? Je connaissais quelque amis dans la ville, pas les plus respectable de cette cité, mais dès qu'il faut trouver des informations, ils étaient les meilleurs, hélas c'était pour certains des SDF, et s'ils ne sont pas morts, va savoir ou ils se trouvent, donc je laissa tomber l'idée, et proposa donc a Hajime ceci :

<<Ce que l'on peut faire, si tu veux bien, c'est déjà aller dans les Bar que ton frère fréquente le plus, ainsi on pourrait demander des renseignement, et si on trouve pas, on pourrait chercher dans les abris pour SDF et les ruelles, ça te convient ?>>



Je ne pouvais pas faire grand chose de plus que ça, et puis laisser dans la ville un gamin avec un assassin qui rôde, c'était affreux, je ne comprend pas que la garde ne l'aide pas... Mais cela n'était plus d’actualité, j'attendais juste ça réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hajime
Administratrice
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 25

MessageSujet: Re: Le coucher de Soleil [privée Hajime]   Lun 3 Nov - 22:30

Hajime remarqua alors que le poney avait un air un peu triste. Peut-être était-il touché par son récit totalement inventé? Du moins, inventé en partie étant donné qu'il avait véritablement vu ses parents mourir mais de ses propres sabots. C'était parfait. Attirer la pitié était le meilleur moyen de mettre les autres en confiance. Cependant, il n'était pas trop sûr de ce qu'il avait vu et donc préféra ne pas s'avancer trop vite.

Le poney se présenta alors, donnant son nom : Grass Mate mais lui précisant qu'il pouvait au choix l'appeler Grass ou Mate. Il lui tendit son sabot et Hajime approcha le sien timidement pour répondre à cette "salutation" avant de le reposer au sol.


- C'est moi qui suis enchanté monsieur Grass. Vous êtes vraiment très gentil de bien vouloir me donner un coup de patte alors qu'il se fait tard... Je commençais à penser que j'allais tout devoir faire tout seul. Surtout que...dernièrement il y a un méchant poney qui attaque les gens, je crois que c'est une licorne. Je ne sais pas si vous étiez au courant. Il faut être prudent quand on sort la nuit.

Hajime laissait entendre qu'il y avait un quelconque danger. Il voulait, bien entendu savoir si Grass Mate était au courant ou non.

Le poney lui expliqua alors son plan. Il voulait aller dans les bars et ensuite fouiller les ruelles et abris ou se cachaient les SDF. Tout cela était absolument parfait aux yeux du jeune poney. Cependant, il ne comprenait vraiment pas pourquoi ce poney était si gentil avec lui. Qu'est ce que tout cela cachait? La dernière fois que quelqu'un avait été aussi gentil avec lui, Hajime avait prit peur. Il s'agissait d'un poney terrestre d'un certain âge qui l'avait vu tuer des SDF. Mais Hajime avait pleurniché et inventé une histoire comme quoi il avait été forcé de faire ça. Le poney l'avait prit sous son aile et avait tenté de l'élever comme son fils et de le remettre sur le droit chemin. Paranoïaque, Hajime avait pensé qu'il s'agissait d'un plan pour mieux le tuer et avait tué le poney au bout de plusieurs mois de cohabitation, trop apeuré pour comprendre que le poney n'avait pas de mauvaises intentions. Il secoua la tête légèrement pour chasser l'image du vieux poney de sa tête avant de se ré-intéresser à Grass Mate.


- C'est un bon plan monsieur, encore merci ! Je suis sûr qu'avec vous, ils me laisseront rentrer dans un bar tant que c'est juste pour jeter un oeil. Seul, ils penseraient que je cherche à consommer. Cela me rappelle cette fois ou...j'ai dû aller chercher Snow...dans un endroit avec plein de juments et qu'ils ont cru que moi aussi je voulais... alors que pas du tout. Je n'avais jamais eu aussi honte de toute ma vie. En tout cas, je suis sûr qu'on le trouvera en un rien de temps !

Hajime se cacha le visage avec ses ailes, dans un geste honteux. Cependant, ce n'était évidemment que pure comédie. Il était loin d'être choqué par ce genre de choses étant donné qu'il avait déjà fréquenté ce genre d'établissement en payant un peu plus pour faire taire les employés concernant son âge. Il commença alors doucement à marcher pour sortir du parc, repliant ses grandes ailes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grass Mate
Touche à tout
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 03/10/2014
Age : 20
Localisation : Sur les routes d'Equestria

MessageSujet: Re: Le coucher de Soleil [privée Hajime]   Ven 7 Nov - 19:17

Hajime en face de moi me parlât des bordels ou son frère allait, mais ce cacha bien vite sous ses ailes... qui sont très grandes au passage, bref peut importe, je ne pensais pas trop a ça, mais plus au fait qu'il m'appelait monsieur, j'aimais pas ça, c'était désagréable, chui pas si vieux que ça,.... Je dit donc d'un ton calme :

<<M'appelle pas Monsieur, ça me vieillie, appelle moi Grass ou Mate, je te l'ai déjà dit ! Peut importe, allons déjà fouillez dans les bars et ruelles>>

J’attrapais la lanterne dans mes dents et accompagna le pégase dans la recherche de son frère, mais je ne savais pas pourquoi, j'avais une drôle d'impression avec ce pégase, je ne pu donc m'empêcher de lui parlait de ce qui me troublait :

<<Tu pratique du théatre ou un truc du genre ?>>

La réponse qu'il me donnerais répondrais a ma question, tous ses gestes, ses mots, je les trouve trop bien choisie, comme si c'était pour me cacher une chose, mais je ne pouvais rien savoir, je suis pas devin.

On avançait vers l'un des bars les plus proche, il éclairait bien la rue, la grande vitre de la devanture sur lequel se trouvait le nom de l’établissement était assez propre, et derrière ce trouvait la grande salle avec le comptoir, le bar n'était pas vide, mais pas remplie non plus.

J’entrais dans le bar et alla au comptoir suivie par Hajime, et demanda au Barcolt si il avait aperçu le Snow, le frère du pégase, mais je n'eut qu'une réponse négative, nous ressortîmes donc...

<<On part vers ou maintenant ?>>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hajime
Administratrice
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 25

MessageSujet: Re: Le coucher de Soleil [privée Hajime]   Sam 8 Nov - 2:30

Le poney lui demanda alors de l'appeler Grass ou Mate et d'éviter de rajouter un monsieur devant. D'après lui, ça le vieillissait. Bah, peu importe, cela ne changeait pas grand chose pour le jeune pégase. Qu'il l'appelle monsieur, par son nom ou n'importe quoi d'autre, cela n'allait pas lui bouleverser ses habitudes ou quoi que ce soit.

- Je suis désolé Grass...C'est juste que mère m'a toujours apprit à être poli et à appeler les autres poneys plus âgés que moi comme ça. Mais je vais faire un effort.

Hajime marchait tranquillement, la lanterne éclairant un peu leur route. Ce n'était donc pas le noir total, fort heureusement pour le jeune trouillard qu'il était. Et puis, au cas ou, il y avait la lumière de la lune ou des réverbères de la ville à certains endroits. Il pouvait donc rester détendu et se concentrer sur sa recherche qui était davantage du repérage pour lui.

Cependant, alors qu'ils avançaient, le poney lui posa une question un peu étrange. Il lui demandait s'il faisait du théâtre ou bien quelque chose dans le même style. Hajime se demanda alors pourquoi il demandait cela, se doutait-il qu'il jouait la comédie? Si c'était le cas c'était mauvais, très mauvais. Cependant, avant de prendre des mesures, mieux valait endormir sa vigilance.


- M...moi? Du théâtre? Oh non ! Certainement pas ! Je...je n'apprécierait pas trop d'être ainsi...regardé par tout le monde et jugé sur ma façon de jouer ou je ne sais trop quoi...en plus...je ne sais pas vraiment jouer la comédie et...je n'aime pas trop la foule. Par contre...j'aurais bien voulu être chanteur...si je n'avais pas...perdu mes parents dans cet horrible accident.

Hajime prit un air tristounet, baissant les oreilles et la tête avant de faire mine de se reprendre. Ils approchaient d'un bar. C'était propre et il y avait quelques personnes. Hajime rentra alors à la suite de Grass Mate, faisant mine de regarder s'il voyait son frère avant que Grass Mate ne demande au Barcolt. Malgré la réponse négative, Hajime remercia le poney d'une petite voix et ressortit, répondant ensuite à la question posée par son interlocuteur.

- Je ne sais pas vraiment...peut-être pouvons nous essayer les ruelles? Et s'il n'y est pas nous verrons bien...dans le pire des cas je rentrerais à la maison et je l'attendrais mais j'espère qu'il ne lui est rien arrivé. Il est la seule famille qu'il me reste.

De nouveau, Hajime prit son air triste alors qu'en réalité, il s'en balançait complètement les testiboules de la famille ou de son frère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grass Mate
Touche à tout
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 03/10/2014
Age : 20
Localisation : Sur les routes d'Equestria

MessageSujet: Re: Le coucher de Soleil [privée Hajime]   Dim 16 Nov - 21:49

Je marchais aux cotés du pégase, il avait accepter de faire un effort de ne plus m'appeler "monsieur", tant mieux, que je déteste, j'aime pas qu'on me dise que je suis vieux... parce que je ne suis pas vieux, c'est tous, ya pas a s'expliqué, c'est comme ça, ya des vieux qui veulent qu'on remarque qu'ils sont plus agés pour avoir des avantage, mais moi je suis un vieux... NON ! Je ne suis pas un vieux, et je ne veux pas qu'on sache que je suis vieux, Raaaah !

Je m'énervais tous seul intérieurement, sans en laisser apparaître quoi que ce soit sur mon visage, mais la réponse a la question me sortie de mon esprit : "Il fait pas de théatre".
Ça ce voit, il joue mal la comédie, tous était trop bien dit et les gestes trop décaler avec ces paroles pour être sérieux, mais je feignais l'ignorance, qui sait ce que ce pégase est ? Est-il au moins le Hajime qu'il prétend être...

Il voulait faire le tour des ruelles, la recherche de son frère avançait, mais pas dans le bon sens, aucun signe du dit frère, les clochards que nous avions croiser n'avait rien vue ou étaient bourré, les Bars pareil, mais soudain mon attention fut attiré par un bâtiment : un commissariat !

Je me dirigeait droit vers ce bâtiment, et entra pour demander le signalement du frère de Hajime, le petit pégase me suivant, je commençait a demander au poney de garde qui me fit signe de l'attendre, pour revenir 2 minute plus tard me dire :

<<Désoler jeunes hommes, aucun poney qui correspond a ça>>

Au moins, il n'a pas été arrêter, c'était déjà ça, mais une chose me genait que je m'empressa de demander a l'agent :

<<Les toilette s'il vous plait ?>>

<<Au fond a droite>>

A peine je lui dit merci que je disparue dans le couloir laissant Hajime seul dans l'entré..

Je marchais, plus vite on sera repartie plus vite on trouvera son frère, quand soudain je vis un truc, c'était troublant, très troublant, qu'est ce que cela voulait dire ??? Je pris la chose et l'enfourna comme je pu dans mon petit sac qui pendouillait autour du cou... Mais plus de place, je mangea donc tous les bonbons que j'y avais mis et ça rentrait.. HOURRA je pensais, et repris mon chemin.

Je revenais des toilettes, attrapais Hajime et le traînais loin du commissariat et commença a lui gueuler dessus :

<<Tu prend souvent les poneys pour des cons ??? Hein petit salaud ???? Maintenant tu va vraiment me dire qui tu es et qui est ton frère ??>>


Je me tenais droit devant lui et jeta a ces sabot une feuille plier, le pégase en face de moi la déplia doucement : "Un Avis de Recherche"
Tous correspondait sur l'avis de recherche, le nom et la description du soit disant "frère" de ce pégase, qui était rechercher pour meurtres, et donc une description brève de son "complice" est faite : "Pégase Blanc a la crinière bleu"
Depuis le début de soirée ce petit pégase recherche en faite son complice, et il m'utilise pour ça, ça me mettais hors de moi, mais je gardait mes distance, si il était complice de meurtre, c'est qu'il es capable de tuer, je savais qu'il clochait, mais voila la raison.... Je n'attendais que SA réponse... Et si  elle ne me convenait pas, je le vendrait aux autorités, même si je n'aime pas devoir le faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hajime
Administratrice
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 25

MessageSujet: Re: Le coucher de Soleil [privée Hajime]   Jeu 20 Nov - 20:26

Alors qu'ils marchaient, Hajime faisait son petit repérage. Quand ils passaient devant des sans abris, il notait dans sa tête le lieu ou ils étaient afin de pouvoir au mieux le retrouver. Il ne pourrait sans doute pas se souvenir de l'endroit exact, mais peut-être de façon approximative s'il ne traînait pas trop à retourner à la chasse aux SDF. D'ailleurs, cette idée lui fit frémir l'échine. Il avait vraiment envie de chasser. L'excitation de la course, de leurs cris, la sensation du sang encore chaud giclant sur sa figure et des os broyés sous ses sabots ou sa patte, le désespoir dans leurs yeux alors qu'ils suppliaient pour leur vie.

Hajime fut tiré de ses pensées lorsqu'ils arrivèrent devant un commissariat. Il n'aimait pas trop ce genre d'endroits mais il ne voulait pas paraître suspect alors accepta sans rechigner de le suivre à l'intérieur. Pourtant, Hajime détestait les policiers. Ces derniers n'avaient jamais rien fait de bon pour lui. Lorsque sa mère le battait, personne ne faisait jamais rien, tout le monde faisait mine de ne rien remarquer tout simplement parce qu'elle savait comment faire taire les poneys avec une bourse bien pleine. Connards de lâches corrompus.

Grass Mate demanda pour son frère et le policier revint avec une réponse négative quelques minutes après. Cependant, le poney dût s'absenter et Hajime se retrouva seul dans l'entrée. Il ne bougea pas, restant sagement à sa place, s'asseyant et déployant une de ses ailes pour la mordiller afin de remettre quelques plumes en place.

Cependant, après un petit temps, Grass Mate revint tel un boulet de canon et attrapa le pauvre poney qui ne compris pas exactement ce qu'il se passait avant de se faire traîner au loin. Il le suivit, cependant il était en alerte, prêt à se défendre. Le poney l'insulta alors et lui demanda de dire qui il était vraiment avant de lui balancer un papier au sol.
Hajime déplia donc le papier en question avant de voir un avis de recherche visant son frère et parlant d'un complice. Hajime devait donc vite inventer une histoire crédible. Il déploya ses ailes d'un coup mais s'en servit pour se cacher la figure, se recroquevillant sur lui-même.


- C'est...C'est bon je vais tout dire ! Je...j'ai menti c'est vrai !

Hajime baissa les oreilles, prenant un petit air peiné. Si jamais le poney devenait dangereux, il n'aurait pas d'autre choix que de fuir ou de le tuer.

- Mon...mon frère est une très mauvaise personne...après la mort de nos parents il est devenu complètement fou...un jour...on est allés dans un bar lui et moi...il avait un peu bu et il m'a dit qu'il avait un secret pour moi...Il a tué une jument et...ensuite...ensuite il m'a entraîné dehors...j'avais très peur et je voulais m'enfuir c'est la vérité ! Mais...il m'a emmené dans un endroit avec des SDF et...il les a tués...l'un d'entre eux voulait s'enfuir et...il m'a dit que si je ne le tuais pas...c'était moi qu'il tuerait alors...c'est la vérité je voulais vraiment pas faire ça  mais j'ai été obligé de...de...de le tuer...

Hajime releva la tête, le regardant avec un petit air larmoyant. Il garda ses ailes à demi déployées pour pouvoir s'enfuir au cas ou.

- Alors...il est parti et je me suis enfui de mon côté...j'ai appris ensuite qu'il y avait d'autres...d'autres SDF qui se faisaient tuer alors...alors j'ai décidé de chercher mon frère pour arrêter ça...Seulement tout seul je ne suis pas fort, je ne peux rien faire...c'est pour ça que j'ai cherché de l'aide...je savais que ce serait dangereux mais...je savais que si j'étais tout seul...il allait m'attraper et me tuer...ou pire encore...il allait recommencer à me faire toutes ces choses horribles ! J'aurais dû prévenir quelqu'un c'est vrai mais... s'il...s'il apprend que je l'ai balancé... il va me traquer et me tuer !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grass Mate
Touche à tout
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 03/10/2014
Age : 20
Localisation : Sur les routes d'Equestria

MessageSujet: Re: Le coucher de Soleil [privée Hajime]   Ven 21 Nov - 22:30

Hajime, si je pouvais encore l'appeler ainsi, faisait plein de mimique, me racontant une histoire, mais je n'y croyais pas, soit disant son frère qui faisait tous ces meurtres, mais lui aussi a tuer, alors rien ne me prouvais qu'il n'y était pour rien, il était peut être fou, ma vie était en danger, et la sienne aussi soit disant...

Mais j'écoutais son histoire, elle était intéressante sur la personne qui était en face de moi, il y eut beaucoup d'hésitation, mais pas les même que ce qu'il avait l'habitude de faire, je venais de le mettre dans une mauvaise posture, plusieurs petite incohérence tombait la dedans, et ces ailes prête a l'envol, ce pégase devenait de plus en plus mystérieux, mais aussi prouvait qu'il me mentait...

C'était... je ne sais pas comment dire, satisfaisant, de voir la situation ce retourner, et je pourrais peut être même utilisé la situation a mon avantage, après tous, j'ai une chance sur deux, soit il m'en et en bluffant je l'aurais, soit il dit la vérité et au pire je pourrais mettre les voiles et quitter la ville quelque temps, puis c'est un gamin, je n'aurais pas de mal a le repousser.... Qui tente rien n'a rien !
Je pris une grande bouffer de confiance et assombri ma voix, les avantages de l'itinérance, c'est que pour gagner de l'argent on bosse dans des spectacle, et on apprend a être crédible dans n'importe qu'elle situation, et a décerner les situation qui ne le sont pas, le pauvre petit.

<<Pourquoi tu ment ?? On sait tous les deux très bien qui est ton frère et ou il est... Pourquoi croient tu que je t'ai aider ? C'était pour vérifier, donc maintenant, tu vas me dire la vérité, ton frère n'a jamais tuer les SDF, mais tu dois savoir quelque chose vue que tu en parle !>>



Je m'approchait du pégase bombant le torse comme je le pouvais, je savais que si il décolle il pourrait prendre la fuite, mais il oserait pas, pas si près du commissariat, et mon petit aire de clochard me permettrais de me faire passer pour telle et l'inculper comme le tueur potentiel... et la garde le chasserais dans toute la ville, mais il me fallait juste une chose de plus... Sa Cutie Mark... et j’espérais baisser sa garde assez longtemps pour lui attrapé la cape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hajime
Administratrice
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 25

MessageSujet: Re: Le coucher de Soleil [privée Hajime]   Mar 25 Nov - 18:30

Hajime compris bien vite que le poney ne semblait pas gober un seul mot de son histoire. Il ne pouvait cependant pas le tuer. Dans un endroit comme celui ci c'était beaucoup trop risqué. Il risquait d'être découvert et ensuite traqué encore et encore.

Le poney sembla alors tout à coup différent. Sa voix changeait, s’assombrissant. Il paraissait sur de lui, dominant presque. Cependant, quelque chose semblait clocher dans ce qu'il disait. S'il l'avait aidé en sachant la dite vérité, pourquoi n'était-il pas de lui même venu lui parler? Si Hajime n'était pas allé le chercher, dans un but premier qui était de le piller, ils ne se seraient jamais croisés. De plus, Hajime savait que son frère était relativement paranoïaque et ne parlait à personne, il passait son temps à se cacher depuis cette nuit ou il avait tuée cette jument dans un bar.

Cependant, malgré tout ça, Hajime ne pouvait pas écarter l'idée que le poney en face de lui puisse dire la vérité. Après tout, peut-être que son frère avait parlé à quelqu'un mais comment s'en assurer? Ou alors, peut-être que quelqu'un les avait vus ensembles? Ce connard de frère était une gêne encore en vie, Hajime décida qu'il était temps de finir le travail et d'éteindre le seul être le reliant encore à son passé. Mais pour l'heure, il avait un tout autre problème à régler.

Hajime continua de feindre la peur et recula en le voyant s'avancer. L'apparence "clochardesque" de son interlocuteur était à double tranchant. Soit son témoignage serait écouté, soit personne ne prendrait ses paroles au sérieux étant donné que les SDF étaient parfois sous l'emprise de certaines substances. Cela était joué à pile ou face. Hajime pouvait aussi fuir et prétendre que cet individu l'avait manipulé pour ensuite tenter de le piller ou le molester. Cependant, c'était pareil, c'était à double tranchant, il pourrait très bien lui non plus ne pas être entendu mais cela à cause du fait que son frère ait tué une personne en public.


- C'est la vérité ! Tu ne peux pas questionner les SDF car...ils sont morts donc...je ne pourrais pas te le prouver mais dans un bar pas très loin...il a tuée une jument comme je te l'ai expliqué. Le Barcolt l'a vu et il pourra te le dire. J'étais avec lui mais je n'ai rien fait de mal !

Hajime gardait une posture de soumission, les oreilles baissées, le corps recroquevillé bien qu'il soit en réalité quelqu'un de très fier. Il fallait jouer son rôle jusqu'au bout. Cependant, il prenait bien garde à reculer, il avait peur que le poney ne lui saute dessus pour l'attaquer.

- Je...j'aurais dû aller voir la police...mais j'avais bien trop peur car j'ai été vu avec lui et...je ne veux pas aller en prison pour un crime qu'on m'a forcé à commettre. Je n'ai nulle part ou aller, nulle part ou me réfugier. C'est pour ça que j'arpente les rues pour...pour trouver mon grand frère et en finir parce que sinon... je ne pourrais plus jamais avoir une vie normale sans me sentir constemment avec un couteau sous la gorge. J'aimerais tellement pouvoir mener une vie normale...retourner en cours...chercher un travail et aussi...avoir quelqu'un pour s'occuper de moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grass Mate
Touche à tout
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 03/10/2014
Age : 20
Localisation : Sur les routes d'Equestria

MessageSujet: Re: Le coucher de Soleil [privée Hajime]   Lun 19 Jan - 21:23

Le petit poney reculait toujours, toujours.... Et j’avançais, il fallait que je vois ça cutie mark, mais une pensée me percuta, si je vois sa cutie mark, je vois en quelque sorte son identité, le truc qui le rend unique, et alors la, la il pourrait bien me tuer de sang froid, il aurait rien a perdre, mais vraiment rien.

Il continuait a déblatéré des connerie, croyant que je les goberait, mais j'y prêtait pas garde, la pensé que mon objectif : voir sa cutie mark; était du suicide me hantais, je pesait les pour, les contre, je stressait de plus en plus, le stresse était pas tenable, je sentais des gouttes de sueur, les crispations dans mes muscles, je me répétait sans cesse :

<<Aller, aller, aller.... tu vas y arriver....>>

Je ne me croyais même pas, et le stresse montant, la peur m'envahissait aussi, la, c'était foutue, je  n'avais plus aucune influence, il devait sentir la peur en moi, et c'est a ce moment précis que pris de cours, je lui sauta dessus, il esquiva mon attaque en décollant, réflexe de tous les pégase, mais j'avais sa cape... et vie sa cutie mark, une batte violette, je couina :

<<Ça y est, je suis mort>>

Je lui jeta sa cape a la gueule et galopa dans les ruelles, le plus vite possible, répétant je ne sais plus trop qu'elle série de mots pour déstresser, mais toujours en silence, mais j'étais content d'avoir manger mes bonbons dans le commissariat, j'aurais jamais pu tenir la course sans, je m'arrêtait près d'une fontaine, y bu quelque gorger.... le pégase ? Ou était-il ? Je scrutait les alentour, personne, ça me rassura, et repartie en direction de ma roulotte, il fallait que je mette les voiles, me casser de cette ville, le plus tôt possible, mais avant, il me fallait quand même récupérer le tissus, sinon je serais mort, pas tuer par le fou, mais par la faim... surtout avec l'hiver en approche. Bref, il fallait vraiment que je me détende, je rejoignait ma roulotte, toujours personne, tant mieux, j'y rentrais et pris un petit joint que je m'empressa de fumer... Ouuuuuf !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le coucher de Soleil [privée Hajime]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le coucher de Soleil [privée Hajime]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KTP Girafes au coucher de soleil
» coucher de soleil
» coucher de soleil sur les monts d'auvergne
» Mer Du Nord, Coucher de Soleil
» Le dernier coucher de soleil de 2010 ... Meilleurs Voeux à tous (puma)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Error 404 Pony Not Found :: Once upon a time ... :: Chroniques Equestriennes :: Carte du monde :: Equestria :: Canterlot-
Sauter vers: